dimanche 16 octobre 2016

3 projets pour la future Place Saint-Germain

Trois projets (personnels) d'aménagement pour la Place Saint-Germain...


Au moment où la Ville de Rennes lance son grand programme de budget participatif « J'ai un projet pour ma ville » et face à la vacuité du projet présenté en octobre 2016 pour la future Place Saint-Germain, voici 3 projets qui, je le pense, attireront votre intérêt.




On le sait, l'équipe municipale et les aménageurs/urbanistes sont confrontés à un gros problème en ce qui concerne la Place saint-Germain et son attractivité. Peu connue des Rennais eux-mêmes, la place n'a jamais fait partie des lieux emblématiques du centre-ville. Ignorée et donc préservée des flux piétonniers que connaissent la Place de la Mairie et République, elle demeurait calme et intimiste, à l'écart de la grande galerie marchande qu'est devenue l'hypercentre. Pour nos politiques (de droite et de gauche), c'était un vrai problème qu'il fallait régler...

On a donc décidé d'y mettre une station de métro sur le parcours de la seconde ligne décidée à la suite du succès de la première, ce qui en soi n'est pas une mauvaise idée. Nombreux cependant ont été ceux qui ont contesté la pertinence de ce choix en pointant le fait que cette station se trouverait trop près de la station République, et qu'elle aurait pu avoir sa place au niveau de l'Hôtel Pasteur, square Joseph Loth près du Musée des Beaux-Arts, ou, voire, rue Saint-Hélier (ce qui aurait été la meilleure option à mon sens vue le développement rapide que connaît ce quartier et sa proximité avec le futur EuroRennes - d'autant plus que là-même on a été obligé de construire un puits d'aération, derrière le TNB/France 3). Le plus grave à mon sens, est que, vue la configuration de la Place Saint-Germain qui jouxte le quai Chateaubriand et donc la Vilaine, il a fallu creuser très profond - 28 mètres - et consolider l'ouvrage de manière extravagante : bref, on a là un beau projet d'ingénieurs mais surtout la station la plus chère et la plus longue à construire de toute la future ligne ! Je n'ose pas penser que cela est une faveur accordée aux bétonneurs pudiquement baptisé "Le Groupement".

Le 11 octobre 2016 était donc présenté l'avant-projet de l'aménagement des espaces publics sur la Place Saint-Germain et des rues adjacentes ainsi que le projet d'immeuble d'habitation à la place de l'îlot Chat qui Pêche porté par Archipel Habitat...

La place Saint-Germain est donc actuellement en chantier depuis 3 ans pour accueillir une station de la seconde ligne de métro et depuis c'est la crise. Le futur aménagement de la place Saint-Germain a été confié à un atelier de « co-construction », associant riverains et commerçants, groupe de travail qui a planché sur le futur de notre quartier. Le projet était donc présenté officiellement le 11 octobre par M. Le Bougeant, l'élu de quartier, Christophe Delmar, paysagiste conseil spécialiste des perspectives, et Julien Boidot pour le projet d'immeuble et les responsables d'Archipel Habitat venus préciser les premières orientations qui doivent être mis en œuvre dans les années à venir... L'horizon de réalisation de tous les chantiers prévus (métro, place et abords, immeuble...) reste donc celui de 2020, si tout se passe bien. D'après Didier Le Bougeant, adjoint chargé du quartier, les riverains et les commerçants ont fait preuve d'audace, « avec des choix avant-gardistes ».

Pour rappel, quelques croquis et simulations présentés :


Ici, un croquis de l'atelier de paysages Bruel-Delmar - La place en perspective depuis les quais (janvier 2016)

Ici, l'autre croquis depuis la rue des Francs Bourgeois... avec des arbres, en 2030...

Le nouveau bâtiment à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche - Vue du sud-ouest

Le nouveau bâtiment à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche - Vue du sud-ouest et du sud-est

Le nouveau bâtiment à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche - Vue du nord, depuis l'église Saint-Germain

Un projet d'aménagement indigent et décidé d'en-haut...


Aucune vision, aucune générosité, aucune empathie... Pour résumer, et je l'ai dit : « je ne vois pas ce qu'il y a d'avant-garde dans ce projet de la nouvelle place Saint-Germain ! ». On confond ici allègrement la fonction et l'usage. Quant à la concertation et l'apport de l'atelier de « co-construction », il est marginal. Sorti du chapeau, le nouvel immeuble à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche a suscité des interrogations et même de l'indignation (4 projets avaient été avancés mais tous retoqués sans explication, malgré ma demande à la Mairie de pouvoir au moins consulter ces projets). Faire des rues piétonnes en granite reste dans la droite ligne de ce qui a été fait auparavant au Mail Mitterrand, Place Hoche, Place de Bretagne... On aurait pu envisager du schiste rouge ou bleu, ou un mixte, pour changer...

Bref, passons, il est déjà trop tard de toute façon pour ce volet là.

Reste encore quelques marges pour l'aménagement de la Place elle-même et donc un objectif : la rendre attractive.



Trois projets (personnels) pour la Place Saint-Germain


01 - Une œuvre d'art monumentale
02 - Un amphithéâtre pour accueillir des manifestations publiques
03 - Une air de jeux/détente pour tous



01 - Une œuvre d'art monumentale


Comment faire venir les Rennais et surtout les touristes dans le coin ? Eh bien, en y installant une œuvre d'art monumentale, tellement belle et frappante que même les Japonais voudront venir la voir en vrai ici-même ! Tout simplement.

On connaît de nombreux cas comme la Pyramide du Louvres ou l'araignée de Louise Bourgeois. Un Jeff Koons kitsch et provoquant ou un Niki de Saint Phalle sensuel et rassurant... Il y a tellement d'artistes et d'idées... Et puisque nous sommes à Rennes, pensons au digital et à l'interactif...

Je repense à tout ce que j'ai vu de bluffant, par exemple aux festivals Scopitone de Nantes, et de l'inventivité sans bornes d'œuvres et d'installations astucieuses et même révolutionnaires mais souvent cantonnées à des expositions temporaires et confidentielles.
Alors, pourquoi pas !?

Et penser par exemple aussi à faire un pendant à l'autre côté du centre-ville, les Portes Mordelaises, elles-mêmes sujettes à un grand projet de revalorisation qui va bientôt commencer ? Et ne pas oublier qu'ici-même se trouvaient - et se trouve encore à quelques centimètres sous le goudron - les anciennes portes de la ville médiévale ?


Fontaine Stravinski, de Niki de Saint Phalle à Paris

Avantages : l'effet est immédiat et l'attrait peut de perpétuer au fil du temps si l'œuvre ou l'installation est bien pensée et réalisée. Elle peut surtout rentrer en résonance ou en dissonance avec l'église Saint-Germain qui reste la pièce maîtresse de la Place (se concerter avec le curé avant).

Inconvénients : Si on sélectionne une star-artiste, ça peut être très cher... et surtout on s'attend à l'interminable débat sur le beau... Respecter les perspectives.

PS : il est plus qu'étonnant de voir la com' et la gargarisation de nos élites sur la belle expo-rétrospective de 2016 dédiée aux frères Bouroullec, artistes bretons s'il en est, et que M. le Bougeant adule, et en même temps de constater que leurs idées et projets novateurs ne restent que des esquisses et des maquettes qui ici à Rennes n'ont leur place que dans des musées et au mieux - pour marquer l'évènement - dans l'enceinte sacrée du Parlement de Bretagne qui fut réquisitionnée pour l'occasion.



02 - Un amphithéâtre pour accueillir des manifestations publiques


Un amphithéâtre, une arène, une agora, une zone où les gens peuvent s'asseoir et assister à un concert, une pièce de théâtre, un discours, de la poésie ou de la prose, un clown ou un opposant... On en revient à un lieu, un endroit, où les habitants redeviennent des citoyens - terme si cher à nos élus - comme dans la Grèce antique. Un lieu d'échange et de rencontre, de repos et de découverte, de plaisir et de connaissance... Un lieu où on reste, pas où on ne fait que passer ou simplement boire un coup (à des tarifs prohibitifs).

Un exemple d'amphithéâtre urbain

Avantage : on reste dans le projet de proximité, accessible à tous et multifonctionnel, ce sont les gens qui l'animent, vous, moi, eux... A tout moment, sans besoin d'imprimatur municipal...

Inconvénient : Aucun... Si ce n'est le bruit éventuel...



03 - Une aire de jeux/détente pour tous


Oui, c'est con, mais les aménageurs ont oublié les vieux et les enfants... Pas d'air de jeux, pas de boulodrome, un skate-parc, pas de bac à sable (pour un nouveau Mondial de Billes comme en 2006 ?!), de planche pour le palet breton, d'une fontaine pour se désaltérer en été, d'un grill pour les barbecue aux beaux jours comme aux Gayeulles (Oh ! Mon dieu ! Un truc de populo ici ! Pourtant, les frères Bouroullec - des pointures dans le genre - ont planché sur le sujet...). Et quant à un jardin populaire, un potager, comme il en existe d'autres en ville, l'idée est tellement farfelue qu'il me semble qu'elle mérite attention.  Enfin, les idées simples et conviviales, pour un public familial et populaire, ne manquent pas... Il suffit de passer un dimanche sur la Place - et plus généralement dans tout le centre - pour réaliser à quel point le centre de la ville s'est vidé de ses habitants et que pour ceux qui restent là rien se s'offre à eux d'autre que la messe ou la flânerie tranquille dans des rues vides. Comme pour le centre de Paris, une ville-musée n'est jamais qu'une vitrine plaisante, mais invivable... C'est l'occasion de faire ici un point de fixation, un lieu de vie à moindre coût et à l'efficacité assurée.

Un espace de jeux pour tous
L'un des projets des frères Bouroullec : un foyer géant, un âtre, des bancs, un lieu convivial et du coup chaleureux...

Avantage : cela ne demande pas de grands changements au projet en cours.

Inconvénients : pour les enfants, ils n'y en a pas beaucoup dans le quartier... pour l'instant. Signe d'une demande, un projet d'école primaire est en cours à l'Hôtel Pasteur. Les vieux, il y en a encore dans le quartier, mais ils partent vite... Pour le bac à sable, les chiens font caca dedans (mais il n'y a pas beaucoup de chiens dans le quartier, plutôt des chats...). Pour la palet, ça fait du bruit. Les enfants aussi d'ailleurs. Pour le barbecue, il faut l'avis des pompiers de la caserne Saint-Georges... Pour le jardin populaire, l'idée est folle, mais qui est le fou ? (Vous imaginez, amener de la terre, des graines, des légumes... et pourquoi alors amener ici du granite ?). 

PS : Ces trois projets sont cumulables car non antagonistes...

Alors, on y va ?



Un tweet, dans la foulée... :


Et la réponse des intéressés ! Merci à vous !

En attendant, j'ai postulé au budget participatif... pour voir s'il y a des ouvertures...

http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/
L'affiche psychédélique du Budget Participatif de la Ville de Rennes...

A suivre par ici...



04 Janvier 2017

Coup de théâtre !


Je savais que la Municipalité, en tout cas certains de nos élus, lisaient ce blog... Il faut dire que je les ai souvent interpellés sur différents sujets concernant notre belle place Saint-Germain... désormais en chantier depuis quelques années et pour de nombreuses années encore...

De là à penser qu'ils font plus que le lire et qu'ils en dire de bonnes idées qu'ils mettent pratique, j'avais pu le voir pour la signalétique ou pour les problèmes de stationnement... mais de là à penser qu'ils ont repris mon idée phare concernant la future Place Saint-Germain !

Oui, les frères Bouroullec vont pouvoir s'amuser à monter un projet d'envergure à Rennes !

Mais le lieux de son implantation reste inconnu à ce jour... Serait-ce vraiment pour la Place Saint Germain ?! La question reste en suspend... pour l'instant !

...


Article de Ouest-France - Rennes - 04 Janvier 2017 - Fabienne Richard

« Une œuvre mystérieuse des frères Bouroullec bientôt en ville »

La ville a commandé une œuvre aux frères Bouroullec dont les prototypes n'ont pas encore été réalisés. Impossible à ce stade dire où et quand, elle sera installée dans l'espace public. Une première pour les designers bretons.

Le designer Ronan Bouroullec dans son atelier lors de la préparation de l'exposition "rêverie urbaine" qui inspirera l'œuvre commandée par la mairie. Photo Ouest-France | Victor Bergeon

« Cette année – je veux vous en faire l'annonce – nous installerons, dans l'espace public, une œuvre permanente des frères Bouroullec » , annoncé la maire de Rennes Nathalie Appéré, lors de la cérémonie des vœux du 3 janvier.

Pour l'instant on ne sait pas précisément à quoi ressemblera cette œuvre, ni où et quand elle sera installée. « Mais elle sera réalisée dans l'esprit de ce qui a été exposé aux Champs libres » indique la mairie. Autre information, […] cette installation contribuera à changer le regard que nous portons sur notre ville. Elle sera un des signaux de sa modernité. »

Carte blanche de la mairie

Les deux designers d'origine bretonne avaient exposé leurs œuvres de mars à août dernier au Fonds régional d'art contemporain, au parlement de Bretagne et aux Champs libres. L'exposition aux Champs libres avait pour thème « rêveries urbaines ».

« Les maquettes n'ont pas été conçues pour un endroit précis, mais ce sont des solutions tangibles qui ont vocation à exister », soulignait Ronan Bouroullec. Il ne croyait pas si bien dire. « Cela a été un des moments marquants de 2016, estime Nathalie Appéré. Nous leur avons donné carte blanche pour concrétiser une de ces utopies. Ce sera une première pour ces designers mondialement connus. »

› Lire l'article en ligne : http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-une-oeuvre-mysterieuse-des-freres-bouroullec-bientot-en-ville-4717137

Plus d'infos prochainement sur ces pages....


Articles connexes :
2 projets retenus pour la Place Saint-Germain !
Un projet d'une œuvre d'art monumentale pour la Place Saint-Germain ?
La future Place Saint-Germain (03 - Octobre 2016 - Compte-rendu officiel)
La future Place Saint-Germain (02 - Octobre 2016)
La future Place Saint-Germain (01 - Janvier 2016)
La Place Saint-Germain en 2030...
L'article sur le site de Rennes Métropole (décembre 2014) : "Les riverains prendront toute leur place à Saint-Germain"
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°3 (28 Avril 2015)
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°1 (29 Janvier 2015)

Plus d'infos :
L'article de Wikipedia : Le métro de la place Saint Germain de Rennes
Le site de Rennes Métropole

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire