lundi 11 septembre 2017

Une pétition envoyée à la mairie de Rennes et à la Semtcar !

La grogne monte sur la Place Saint-Germain et aux alentours... Les commerçants agacés interpellent la municipalité et la SEMTCAR via une pétition !


On le sait, depuis la réunion officielle du 11 octobre 2016 organisée par la direction de Quartier Centre et de l'atelier d'urbanisme consacré à l'aménagement de la future Place Saint-Germain et de ses abords, la municipalité de Rennes et la SEMTCAR n'ont plus donné signe de vie... Les travaux du chantier du métro avancent vite mais, en surface, tout autour de l'emprise du chantier, ça reste la misère...



Le chantier du métro a pris une nouvelle direction et le trou béant qui permettait aux machines d'acheminer les matériaux dans le puits a été comblé... et la grande grue a été démontée en juin dernier, redonnant un peu d'air à la Place... En cette rentrée, des travaux cosmétiques aux abords de l'emprise du chantier ont été mené : on a enlevé les mauvaises herbes et remis des palissades neuves... et gagné quelques mètres carrés en surface pour les piétons... En fait, pas grand chose finalement et cela sans information préalable de la part des responsables et des communicants de la SEMTCAR ou de la Mairie alors qu'il s'agit quand même d'une bonne nouvelle pour nous tous...

Ce silence est désormais dénoncé par une pétition des commerçants qui depuis 4 ans souffrent de la situation et qui ne voient toujours pas la fin du tunnel (ce qui est le cas de le dire !), puisqu'il est prévu de terminer tous les travaux dans 3 ans ! J'avais déjà dénoncé l'indigence de la com' concernant le chantier et finalement le mépris des responsables qui pensent de pas avoir de compte à rendre, ni de responsabilité à assumer... Avec le temps, ça s'empire... Où sont les décorations (un peu plus de verdure ne serait pas un luxe !), les animations et les actions de promotion des commerces de la Place qui avaient pourtant été promises ? Il n'y a déjà plus de budget ?

Je relaie donc la pétition qui a été lancée le 8 septembre par TOUS les commerçants de la Place et à laquelle je m'associe, constatant que la grogne est bien présente et qu'elle doit s'exprimer... En attendant la suite des évènements...



PÉTITION DES COMMERÇANTS
DE LA PLACE SAINT GERMAIN

8 SEPTEMBRE 2017



EN VUE DE PÉRENNISER LES COMMERCES DE LA PLACE SAINT GERMAIN ET D'HARMONISER LA PLACE, LES COMMERÇANTS SOUHAITENT L'OUVERTURE DE LA PALISSADE CÔTÉ NORD À MI HAUTEUR AVEC UN GRILLAGE, COMME CE QUI A ÉTÉ FAIT DU CÔTÉ EST.

CECI AFIN DE PERMETTRE UNE BONNE VISION DES COMMERCES ENTRE-EUX SUR LA PLACE, DU HAUT DE LA RUE DU VAU ST GERMAIN... ET AUSSI DES QUAIS.

CELA PERMET DE DONNER ENVIE AUX PASSANTS NON-HABITUÉ DE S'AVENTURER SUR CETTE PLACE EN TRAVAUX.

CELA EMPÈCHE AUSSI LES TAGS QUI APPARAISSENT DÉJÀ AU BOUT DE 2 JOURS…

NOUS AVONS ENTENDUS CES ARGUMENTS : (de la part de la Semtcar)

« LES OUVRIERS NE SOUHAITENT PAS ÊTRE VU … ! »

ILS LE SONT DU CÔTÉ EST, POURQUOI PAS DU CÔTÉ NORD ? …LES TRAVAUX POUR LES MOIS À VENIR CONCERNENT ESSENTIELLEMENT LE SOUS-SOL DE LA STATION… ET PUIS VOIR DES OUVRIERS TRAVAILLER N'EST PAS SI AFFREUX QUE ÇA !

« C'EST UNE QUESTION DE SÉCURITÉ... ! »

CE QUI SIGNIFIERAIT QUE DU CÔTÉ EST LA SÉCURITÉ N'EST PAS PRÉSENTE… !

« C'EST POUR EMPÉCHER LES VOLS »

IL EST TOUT AUSSI FACILE DE FRANCHIR LA PALISSADE DU CÔTÉ GRILLAGÉ QUE DE CELUI QUI NE L'EST PAS, LES VOLEURS N'HÉSITENT PAS À UTILISER UNE ÉCHELLE POUR FRANCHIR LA PALISSADE… ET LA VISIBILITÉ DE TOUT LES CÔTÉS PEUX JUSTEMENT RENDRE LES VOLS PLUS DIFFICILES…

« CE N'EST PAS PRÉVU »

IL FAUT LE PRÉVOIR, ET LE FAIRE … (CELA DEVAIT ÊTRE UN OUBLI…)


SAINT GERMAIN COIFFURE - ORNEMENT - LES PETITS PAPIERS - LE SEVEN - CRÊPERIE UN AIR DE FAMILLE - ÉCOLE DE CONDUITE - L'UNIVERS CELTE - LE SAINT GERMAIN - LES COUSINS GERMAINS - LA BOUTIQUE DU PANDA - TATOO MANIA


A suivre...



L'état de la place...


Effectivement, c'est pas jojo... Les palissades sont déjà taguées... Sur le côté nord, on a posé deux poteaux électriques vraiment inesthétiques... et toutes les rues ont été marqué par des fléchages fluos qui ne sont pas de l'art moderne... Des travaux de voirie encore en vue ? On en sait rien...Quant au planning des travaux, et le futur bâtiment de l'« Îlot Chat qui Pêche »... Rien non plus...








Articles connexes :
"Des nouvelles de la Place Saint-Germain !" (Juillet 2017)
C'est la crise dans la quartier (01)
C'est la crise dans la quartier (02)
C'est la crise dans la quartier (03) : Article dans le Mensuel de Rennes de septembre 2014
"Dans le centre-ville de Rennes, des boutiques à la peine" - Ouest-France - 12/05/2015 Les informations officielles sur le site de Rennes Métropole (Janvier 2016)3 projets (personnels) pour la future Place Saint-Germain
La future Place Saint-Germain (02 - Octobre 2016)
La future Place Saint-Germain (01 - Janvier 2016)
La Place Saint-Germain en 2030...

vendredi 8 septembre 2017

Un projet qui ne verra pas le jour...

Retour sur les projets d'urbanisme proposés pour la future Place Saint-Germain...


Je reviens sur le projet d'aménagement de l'îlot "Chat qui pêche" qui donne directement sur la Place Saint-Germain et qui demeure, à ce jour, incertain. Sans rien à se mettre sous la dent depuis quelques temps à ce sujet, je ressors des archives l'un des projets qui avait été proposé en 2015, et qui mérite quand même notre attention...

Il s'agit donc du projet du cabinet Studio 02, un studio très présent dans la région et qui a vraiment posé son style parmi la médiocrité ambiante, due, il faut bien le dire, à des promoteurs publics ou privés qui ne se préoccupent pas vraiment de la question de la beauté esthétique et patrimoniale des bâtiments qu'ils érigent... Pourtant, malgré un style très "pompier", et donc séduisant, ce premier projet a été depuis largement amendé et a perdu son essence...

Je tenais à vous le présenter...

Vue depuis le quai Émile Zola et la passerelle sur la Vilaine - © Studio 02

Vue depuis le quai Chateaubriand en venant de République - © Studio 02

Vue de l'un des balcons donnant sur la Place Saint-Germain - © Studio 02

Vue depuis la Place Saint-Germain elle-même...

Les infos sont sur le site officiel de l'agence, ici : http://studio-02.com/fr/projets/st-germain-rennes/

Et le détail du projet :

2015 -  Logements - Rennes

Élément essentiel de sa topographie, la Vilaine a beaucoup apporté au dynamisme de Rennes, notamment, par le développement des quartiers bordant son cours. Exemple parfait de cette synergie, la place St Germain, aménagée à même les quais dans l'un des méandres de la rivière, qui a toujours été un lieu très vivant d'échanges de produits et des savoir-faire locaux. C'est par ici que transitaient les marchandises telles que le célèbre « Fil de Rennes » et tous les articles de vannerie et de tannerie.

Évoquant par sa façade le maillage des flux unissant la ville et sa région, le bâtiment se fond d'emblée dans le contexte et l'histoire si particulière de ces lieux. Cet immeuble joue un rôle important dans la ville puisqu'il marque la « porte d'entrée » de la place Saint Germain. Il devait donc être remarquable pour assumer son rôle de pivot dans la déambulation urbaine : d'un côté, la ville résidentielle, bourgeoise, de l'autre, la place commerçante et l'ouverture sur l'extérieur. C'est pourquoi la façade reprend, en plus de l'allusion graphique à l'art du textile, les codes classiques des rues bourgeoises avoisinantes par la réinterprétation du travail sur le fer forgé et la pierre des corniches dans un matériau avant-gardiste : le Béton Fibré Ultra Haute Performance (BFUHP). Un savoir-faire de pointe qui mêle légèreté, finesse et minéralité et dont la présence même est capable de transcrire l'énergie toujours vive qui anime ces lieux.


Décryptage


Bon, à part le fait que le graphiste devait être sous ecstasy, ou n'a tout simplement plus l'habitude de nettoyer ses lunettes, on se dit que tout cela est merveilleux, féérique, et même excellent ! Et qu'on en veut bien de ce projet qui permettrait rompre avec la monotonie architecturale du quartier datant de déjà plus d'un siècle et demi... Oui, la modernité a du bon, oui, voilà un projet qui aurait pu donner un peu de sang neuf au quartier, un projet qui aurait mérité un détour dans le parcours touristique du nouveau Rennes (voir ici...)... Mais ce projet ne verra pas le jour, si ce n'est sous la forme d'images largement trafiquées...

NB : On notera la méconnaissance totale du rédacteur qui n'a pas bien lu les archives : non, la Vilaine, n'a jamais apporté de dynamisme à Rennes, bien au contraire : avant sa canalisation tardive, elle permettait de séparer le bonne ville de la basse ville... Elle n'a jamais été assez profonde pour permettre le commerce fluvial... Quant aux quartiers bordant son cours, ils étaient surtout dus au développement même de la ville et, pour le quai de la Prévalaye, c'était les usines, et plaine de Baud, rien... Dans le centre même, ici et vers le place de Bretagne, c'était la misère jusqu'au milieu du XIXe siècle... Quant au « Fil de Rennes », sur la place, je ne vois même pas de quoi il peut parler (à part si l'on remonte à l'époque de la Guerre de Cent Ans !*)... N'insistons pas... On peut lire par ex. ceci ou toute Histoire un temps soit peu sérieuse de Rennes pour le savoir...

Quant à la ville bourgeoise, non, on est juste à la limite - elle se trouve un peu plus haut, vers la Mairie et le Parlement - , et ce n'est pas parce que le bâtiment prévu longe et termine le Rue des Francs Bourgeois, qu'il n'y a là que des notables... Parlant de flux, je n'en ai jamais vu beaucoup (et donc de comprendre toute la volonté de la Municipalité d'en créer un) et quant à son ouverture sur l'extérieur, c'est bien tout le contraire qui est souhaitée (dixit la typicité de la place excipée par M. Le Bougeant) : bref, on le sait, la Place est soumise désormais à des exigences de nature inconciliables. Pour le suite du laïus, c'est donc du grand n'importe quoi... On aurait simplement pu mettre : immeuble d'exception... Comme tout ce qui se fait maintenant dans le centre-ville de Rennes... On appelle ce phénomène urbain la gentrification...

On peut rêver... et je rêve grâce à ces magnifique images qui effectivement, nous vendent du rêve, alors que, pour l'instant, c'est encore l'enfer (même si ça s'est calmé ces derniers jours)... Et que surtout, on ne sait toujours rien de ce qui va finir par sortir de terre dans le regretté îlot "Chat qui pêche"... En tout cas, ce sera 2 ans de travaux, ça c'est sûr !

* « A l'abri des champs de bataille de la Guerre de Cent Ans et sous le règne paisible de Jean V, la Bretagne peut sembler un havre de paix à ces émigrants qui quittent une Normandie devenue le théâtre de sanglantes opérations militaires. Plusieurs ouvriers du textiles d'Alençon, de Saint-Lô, d'Evreux, de Rouen se réfugient dans le duché… Des familles s'installent dans les faubourgs de Rennes où elles contribuent au développement de l'industrie du drap, jusqu'alors peu active. » - HISTOIRE DE RENNES - Jean Meyer - Edition de 1972 - Page 94




Les photos présentant les aménagements envisagés :


La Place Saint-Germain, vue du ciel... en 2021 - Atelier de paysages Bruel-Delmar - 11 octobre 2016
La Place Saint-Germain, vue du ciel... en 2021 - Atelier de paysages Bruel-Delmar - 11 octobre 2016


Et là le futur projet, en tout cas le dernier connu, qui est plus conventionnel ...

Le projet de nouveau bâtiment à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche - Vue du sud-est
Le projet du nouveau bâtiment à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche - Vue du sud-est

Le projet du nouveau bâtiment à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche - Vue du sud-ouest
Le projet du nouveau bâtiment à l'emplacement de l'ancien Chat qui Pêche - Vue du sud-ouest

A suivre...


Finalement, après la pluie... le beau temps... - Vendredi 07 septembre 2017 - Photo Erwan Corre
Finalement, après la pluie... le beau temps... - Vendredi 08 septembre 2017 - Photo Erwan Corre

Articles connexes :
"Des nouvelles de la Place Saint-Germain !" (Juillet 2017)
Un projet d'une œuvre d'art monumentale pour la Place Saint-Germain ?
Les informations officielles sur le site de Rennes Métropole (Janvier 2016)
3 projets (personnels) pour la future Place Saint-Germain
La future Place Saint-Germain (02 - Octobre 2016)
La future Place Saint-Germain (01 - Janvier 2016)
La Place Saint-Germain en 2030...
L'article sur le site de Rennes Métropole (Décembre 2014) : "Les riverains prendront toute leur place à Saint-Germain"
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°3 (28 Avril 2015)
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°1 (29 Janvier 2015)

Plus d'infos :
L'article de Wikipedia : Le métro de la place Saint Germain de Rennes
Le site de Rennes Métropole

dimanche 23 juillet 2017

Des nouvelles de la Place Saint-Germain !

C'est l'été, Place Saint-Germain...


Alors, quoi de neuf ?


Au moment même ou le TGV arrive triomphalement à Rennes, où le Centre des congrès des Jacobins prend sa forme définitive, où l'on met en œuvre les premiers projets du Budget Participatif 2016, Place Hoche notamment… Ici, Place Saint-Germain, la municipalité ne nous a plus donné signe de vie depuis un bon moment. Depuis octobre 2016 en fait, où avait eu lieu la dernière réunion concernant l'aménagement de la future place…

Le chantier du métro Place Saint-Germain le jeudi 20 juillet 2017
Le chantier en cours Place Saint-Germain, le 20 juillet 2017... Photo Erwan Corre

La photo en haute-définition est disponible sur Wikicommons :

Panoramique de la Place Saint-Germain de Rennes en travaux - Jeudi 20 Juillet 2017

Pour les travaux de la station de métro, les choses avancent vite et bien. C'est un peu plus calme même si en cette période d'été le chantier s'anime dès 7 h du matin avec des bruits de compresseur et de scies à béton qui ont découpé une grande partie des murs montés précédemment... La grande grue a été démontée et la place reprend un peu d'air...

Le démontage de la grue - 12 Juin 2017 ... Photo Erwan Corre

Le démontage de la grue - 12 Juin 2017 - Photo Erwan Corre

Et aux alentours, comme l'on dit, la nature reprend ses droits, parfois de manière étonnante, avec l'apparition de plantes et de fleurs tout le long des palissades du chantier... Et même la ravissante et odorante plante nommée « tabac ailé » aux grandes fleurs blanches à la forme de trompette si caractéristique... Sans parler des oiseaux, qui, une fois le chantier délaissé, s'en donne à cœur joie !


L'étonnant « Tabac Ailé » (Nicotiana alata) a pris ses aises le long des palissades - Photo Erwan Corre



La Place Saint-Germain oubliée !


Soit, il y a eu le grand frisson des élections, qui a mis a mal les Socialistes et les Écologistes de la majorité municipale. Ça laisse réfléchir... Et surtout, tout cela me conforte sur une vision volontairement marketing de la politique de la Ville qui ne veut montrer son action que pour les acteurs extérieurs, et donc les investisseurs (particulier ou professionnels) : regardez ma ville comme elle est belle, attractive, plein de vitalité avec tous ces chantiers : la Gare SNCF, plaine de Baud, la Courrouze, et bientôt l'Avenue Janvier qui, du coup, devient la véritable entrée de la ville... Venez !

Pendant ce temps-là, pour ceux qui y sont déjà, c'est pas jojo… et notamment pour nous ici-même...

Où est le budget pour animer un peu la Place ? Déjà dilapidé ou simplement pas reconduit… Où sont les petits concerts, les nouvelles fresques murales, les animations qui devait attirer un peu le chaland ? Et simplement l'information pour les riverains... Bon, il y a bien quelques trucs dans le cadre des Tombées de la Nuit... mais c'était un peu partout en ville... Pour la Fête de la Musique, du monde certes, mais un son dégueulasse... Puis, rien... Si, la canicule, puis la pluie, qui dure...




Il y a quand même de bonnes nouvelles !


Les commerces tiennent la marée. Le nouveau Saint-Germain cartonne avec ses midinettes digne d'un concours de Miss France et ces barbus tatoués qui donnent du style au lieu... ça change de l'ancien... même si cela a apporté un brouhaha dès le soir venu... Perso, je préfère le calme pour l'apéro... et poser mon cul autour d'une table avec de pôtes sans avoir à élever la voix pour me faire entendre... La Chat Puccino, le bar à chats, issu d'un budget participatif, cartonne bien aussi (et on peut y adopter des chats abandonnés, ce qui est quand même pas mal !)... Tant mieux, et c'est plus calme : y'a pas de terrasse ;-)) Hicham, le réparateur RPS de la rue des Francs Bourgeois a trouvé sa clientèle : faut dire qu'il est cool et qu'il connaît son taf, style... Mac Gyver !

Pour le nouveau salon de coiffure Camille Albane, cela n'aura duré que quelques mois (le salon s'est déporté dans le bas de la Place des Lices, et n'a pas pu rivaliser avec son concurrent historique !). A côté, une nouvelle enseigne, elle aussi bien sympathique : La Boutique du Panda, qui porte bien son nom, propose plein choses pour égayer votre chez-soi. A côté, les restaurants survivent et là, en été, le soleil fait la différence pour le chiffre d'affaire... Rue du Vau Saint-Germain, la barbier n'a pas fait long feux (c'était louche d'après ce que j'ai compris... mais c'est pas trop grave, y'en a un autre à 30 mètres sur la place de Coëtquen...) et le Royal Kebab, pareil... Mais ça va rouvrir ! Juste à côté, c'est un vendeur de hamburgers qui vient d'ouvrir en juin dernier : le Beeper Burger... Et c'est pas mal ! En tout cas, pour les gourmands, y'a de quoi faire... et pour tous les budgets !

Autre bonne nouvelle aussi ! Là, c'est de l'autre côté de la Vilaine que ça se passe, après la passerelle, quai Émile Zola... Une nouvelle librairie va ouvrir ses portes à la place de l'ancienne agence de voyage : La Nuit de Temps ! Une librairie qui ouvre, même à Rennes, c'est rare et à noter ! Et rien que le nom, issu du célèbre roman de Barjavel, annonce la couleur ! Là, ce n'est pas Eléa et Païkan qui vous attendent, mais Ayla et Solveig… ce qui laisse tout aussi rêveur ! Ouverture le 1er août !


La promo est en cours pour la « La Nuit de Temps »... Photo Erwan Corre


Et pendant ce temps-là...


Et pendant ce temps-là, c'est l'été à Rennes, comme partout d'ailleurs... mais parfois, ici, la magie apparaît comme lors de de ce beau soir de juillet, où la douce Vilaine fraye son chemin dans la ville redevenue calme... et sous le regard de Jupiter qui brille de mille feux...


Si si, le point brillant au gauche au-dessus du Musée des Beaux-arts... c'est Jupiter ! Photo Erwan Corre

Plus d'infos :
Les travaux du métro - Panoramiques (06) - Août 2015
Les travaux du métro - Panoramiques (05) - Mai 2015
Les travaux du métro - Panoramiques (04) - Août 2014
Les travaux du métro - Panoramiques (03) - Mai 2014
Les travaux du métro - Panoramiques (02) - Avril 2014
Les travaux du métro - Panoramiques (01) - Mars 2014
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Germain_métro_rennais
Le site de Rennes Métropole

mercredi 17 mai 2017

Hôtel particulier à vendre Place Saint-Germain !

Hôtel particulier à vendre... Pourquoi pas !


Alors que la Ville de Rennes souffre du manque de logements accessibles et que le centre-ville devient inabordable, voilà une belle affaire immobilière à faire Place Saint-Germain ! Avant l'arrivée des Parisiens !


La Place est toujours en travaux. Mes voisins, en face de chez moi, au 6 rue des Francs Bourgeois, ont déménagé depuis deux ans déjà... L'hôtel particulier, d'après ce que j'en sais, avait été acheté par la SEMTCAR "pour y loger les ingénieurs et les responsables des travaux pour pouvoir mener à bien leur tâches...". En fin de compte, l'immeuble est resté vide, mis sous surveillance et, de temps en temps, inspecté par les services dédiés (sécurité, électricité, dératisation...).

Désormais, le bel hôtel, qui donne aussi sur les quais, est à vendre ! C'est une occasion unique, pour ceux qui ont des sous, d'investir - au propre et au figuré - ce magnifique bâtiment qui peut effectivement être qualifié « d'exceptionnel » !






Pendant ce temps-là...


La presse (locale essentiellement) est dithyrambique sur la capacité de notre bonne ville de Rennes à offrir de belles opportunités d'investissement sur l'immobilier.

"Un marché immobilier tonique, à Rennes"


Pour rappel, quelques UNE de Ouest-France, qui se fait à l'occasion un bel agent de propagande pour la politique volontariste mais mortifère de la Mairie...





Quand je vois que Ouest-France met en titre "Rennes parmi les villes les moins chères de France"... J'ai un doute sur le coup... et, ensuite, je me dis que ce torchon est vraiment en dessous de tout... et que sa voix n'est pas la mienne (merde, j'ai dis torchon, mais j'évite le procès en intention en arguant du fait que tout le monde dans le coin parle bien du Ouest-Torche !). Tout le monde le sait ici : Rennes est chère, et depuis un bon moment... Sans compter l'indigence architecturale de la majorité des immeubles qui sortent de terre comme sur les quais sur l'avenue Sergent Maginot où l'étalon est devenu le cube de béton gris et blanc... Et que dire de l'hôtel particulier du 69, quai Aristide Briand qui est désormais voué à la démolition : quel gâchis ! Que l'on regrettera dans 20 ou 30 ans, et que je déplore déjà... (cf. plus bas...)

Tout ce grand Monopoly, bien évidemment, me fait gerber... Avec en moyenne un prix de 10 à 15 €uros/m² à la location, comment prétendre que cela reste "abordable" ?

Exemple de prix en mai 2017 :

15m² : 308€ par mois ((quartier Cité judiciaire)
16m² : 291€ par mois (quartier Sainte-Thérèse)
19m² : 254€ par mois (quartier Clemenceau)
20m² : 337€ par mois (quartier Alphonse Guérin)

Vous me direz, je suis un vieux con... Rennes, ville dynamique... oui, bien sûr, comment en pourrait-il en être autrement ! Mais, malheureusement, depuis le temps que je bosse, jamais je ne m'aventurerai à faire un crédit sur 25 ans pour 60 m/carré, avec même pas la vue sur la Vilaine... Comme vous, je crois... Alors, à qui cela profite-t-il ?

Reprenant mes esprits, je me suis dit que c'est une histoire de point de vue...

Question point de vue, je ne peux donc pas m'empêcher de faire la promo de l'affaire du mois, voire de l'année, et même de la décennie, sur la Place Saint-Germain !



Triplex à vendre en Immo-interactif®


Adresse du bien : 6 rue des Francs Bourgeois 35000 RENNES

Dans hôtel particulier 6 rue des Franc Bourgeois et 19 quai Chateaubriand, appartement ancien entièrement à rénover, d'une superficie loi Carrez de 332 m²,

comprenant :
  • Au rez-de-chaussée :
    • Côté rue des Francs Bourgeois : Hall d'entrée, débarras avec lavabo, bureau, garage une voiture.
  • Au premier étage :
    • Hall de distribution, wc, deux grands salons au sud sur le quai Chateaubriand, chambre au nord, cuisine et arrière cuisine, penderie sous l'escalier, mezzanine à mi étage.
  • Au second:
    • Dégagement, deux chambres côté quai Chateaubriand, wc, salle de bains et penderie.
  • Au troisième étage :
    • Dégagement, deux chambres côté quai dont une avec cabinet de toilette et une avec salle d'eau et wc, deux greniers au nord-est et deux petits greniers au nord-ouest. Cave au sous-sol. Possibilité d'aménager en bureaux.
Visites : Sur rendez-vous
Contact : 02.99.67.48.48

A vous de jouer !




PS


Bon, finalement, ça n'aura pas trainé...

L'immeuble du 69, quai Aristide Briand a bien été détruit en ce mois de juillet 2017, dans la  plus parfaite discrétion...


Alea jacta est...




samedi 1 avril 2017

Les nouvelles fresques de la Place Saint-Germain...

La livraison du printemps !

De nouvelles fresques sont apparues sur les palissades et aux abords du chantier de la Place Saint-Germain...


Cet hiver, il ne s'était pas passé grand chose sur la Place Saint-Germain... Si, un fantôme sur la Vilaine... Mais à part ça...

Le printemps est arrivé et la seule nouveauté dans le quartier, c'est l'apparition de nouvelles fresques peintes sur les palissades du chantier...

Au petit matin du 1er avril, ce n'est pas un poisson mais un dandy au visage de Joconde qui vient prendre place dans le paysage...

Un nouveau dandy sur la Place Saint-Germain... Samedi 1er avril...




Côté Ouest...


Une signature et un personnage de manga... "DBA", référence à Solaris ?

La fresque "DBA" sur la palissade du chantier Place Saint-Germain - Mars 2017



Côté Nord-Ouest...


Intervention plus conséquente... "Drunk"... so, no comment...




Côté Est...


Il y a eu en mars une première refonte rapide de la fresque précédente, qui datait un peu... Là, signature "3G"... Intégrée à l'arrache ! Mais bien faite !



Puis est venue la grande fresque un peu triste même si elle est aussi bien réalisée... Des corbeaux et un crâne... Manque un peu de musique metal !




...Suite donc du recueil des petites et des plus grandes choses que l'on découvre parfois au détour d'une rue ou sur les palissades du chantier dans le secteur de la Place Saint-Germain en travaux... Les choses bougent et changent parfois rapidement...

La suite bientôt sur ces pages !


Plus d'infos :
Le second article "Les murs se couvrent d'œuvres d'art, dans un silence bienvenu..."
Le premier article "Les murs parlent... pendant que la rue se tait !"
Une super page Facebook sur le Street Art à Rennes...
Des photos des graffs de Rennes

jeudi 23 février 2017

Violences policières Place Saint-Germain

Même Place Saint-Germain la Police dérape...


En ces temps plus que troubles, socialement et politiquement, où l'on brûle ce que l'on adorait hier, où les valeurs tanguent et se vident de leur substance, j'en viens à parler ici des violences policières qui font la une des média, aujourd'hui même avec la manif des lycéens parisiens contre le drame sans nom de la désormais célèbre "Affaire Théo". Il n'y a pas que dans nos banlieues ou dans les zones de non-droit que la Police ou les forces de l'ordre dérapent. A Rennes, en avril dernier pendant les manifs contre la Loi Travail, un étudiant a perdu son œil sous mes fenêtres… et l'on discute encore de la provenance du projectile…

Mieux, c'est même directement sur la Place Saint-Germain que se sont produits des dérapages inacceptables comme dans l'histoire - mais aussi la suivante - que je vais vous raconter aujourd'hui et que j'hésitais, par scrupule, à mettre en ligne. Mais je considère que c'est désormais le moment opportun car il n'y a plus de raison de garder cette lamentable affaire dans le seul souvenir de ceux qui l'on vécue...

C'est mon ancien voisin du 4 rue des Francs Bourgeois qui parle… C'était il y a maintenant exactement 11 ans… Un triste anniversaire. Il m'avait raconté son histoire à ce moment là, en février 2006 donc, et en était tout à fait abasourdi et révolté, contre ce que je nomme bien des violences policières. Soit ce que l'on nomme vulgairement une bavure, basée sur des actes concrets et agressifs sans justification car en dehors de tout cadre légal, si ce n'est la seule volonté de laisser-faire du responsable qui encadre les fonctionnaires qui ont commis l'inacceptable...


Le témoignage et les faits...


Je mets ici les documents originaux récupérés qui relatent cette affaire :

Rennes, le 19 février 2006

voici les faits qui se sont déroulés hier à Rennes, samedi 18 Février.

J'habite place St Germain au centre de Rennes. Aujourd'hui la place St Germain était occupée par les cars de CRS qui devaient encadrer la manifestation des ravers organisée par le collectif SUBZH.

Vers 18 heures, je rentre chez moi et tombe sur cordon de CRS qui bloque la place. Je suis obligé de présenter mes papiers pour renter chez moi alors que je ne faisais pas partie de la manifestation. Je dois insister pour que l'on me cède le passage (je suis bloqué à 10 mètre de ma porte d'entrée...).

Rentré chez moi, je me décide à participer à la manifestation : je pose mes enceintes hi-fi sur mon balcon et mets du son techno.

10 mn plus tard, me retournant vers ma fenêtre, je vois un CRS dans la lucarne en train empoigner l'une des enceintes. Je me précipite mais c'est trop tard, il me l'enlève des mains et la jette par terre : l'autre enceinte avait déjà été balancée... Je me penche et vois un CRS donner un coup de pied dedans et un autre ensuite qui la prend pour la mettre à la poubelle... Entre temps j'entends, "ta gueule enculé".

Les CRS rigolent et moi je ne rigole pas du tout. Je n'ose pas sortir pour les récupérer, ce sont 2 voisines qui le feront pour moi plus tard.

J'irai au commissariat lundi matin porter plainte pour violation de domicile, vol, dégradation et injure. Qui casse, qui insulte, qui créer le désordre, qui intimide, qui méprise ?

Je vous joins la photo que mon voisin a pu prendre et je collecte les témoignages des témoins, au moins 3 sont d'accord de le faire.

Les photos 

 

Quelques secondes près le drame : le voisin regarde les CRS enlevant la barrière qui leur a servi d'échelle pour accéder à son balcon pour attraper les enceintes que l'on voit à terre sur le trottoir...

 

L'état des enceintes après récupération...

Les témoignages des témoins

 









La main courante

 


L'alerte aux élus municipaux


J'ai alerté les conseillers municipaux de la Mairie de Rennes qui ont eu la gentillesse (pour certains) de me répondre (au message envoyé mentionné ci-dessus - NDLR) :
bonjour,

j'ai bien reçu votre courriel relatant les évènements que vous avez vécus. ils sont graves, en conséquence je saisi Madame la Préfète.

restant à votre disposition

Marcel Rogemont (23 février 2006)


Bonjour,

J'ai bien lu votre courrier et je ne suis ,hélas ,pas étonnée !

J'ai en effet participé au défilé samedi avec plusieurs militants verts , car nous défendons le droit à la fête sous diverses formes et mon collègue élu Jean-Marie Goater est très impliqué dans ce mouvement .La présence policière était impressionnante et arrogante .Il est évident que les CRS attendaient la première occasion pour s'en prendre aux jeunes.

Concernant votre situation , je ne sais que vous conseiller car vous risquez de tomber sous le coup d'une accusation de tapage sur la voie publique ou quelque chose dans le genre. Il serait en tout cas intéressant et important de le faire savoir : rubrique Rennes forum de Ouest-France par exemple... Je me charge de faire circuler l'info auprès des "organisateurs" du défilé par le biais de Benoit Careil et aussi via la liste de diffusion des Verts qui touche plusieurs centaines de rennais .

Bon courage , salutations citoyennes.
Nicole Kiil-Nielsen. (21 février 2006)

La réponse à ce message :

Rebonjour Madame KIIL-Nielsen,

je vous remercie pour votre message et de votre intérêt pour cette affaire qui bien évidemment me révulse. Même si je ne suis plus "un jeune", effectivement, je les plains. Nous somme depuis quelques temps face à des enjeux (politiciens) qui nous dépassent. Je devrai me résoudre à faire profil bas sachant que, comme pour d'autres personnes à qui j'en ai parlé, cette histoire me fait un peu peur. Je pensais mettre en place un blog mais je ne ferai qu'une simple page présentant les éléments que j'ai rassemblé. Je vous enverrai le lien. Je vous remercie encore de votre courrier.

Amicalement


Bonjour,

Bonne note a été prise de vos récriminations concernant le comportement des Forces de l'ordre lors de la manifestation du 18 février dernier. Nous ne pouvons que vous inviter à répercuter l'ensemble de vos remarques à l'autorité préfectorale dont dépendent celles-ci.

Salutations.
DGRMG - "Affaires Générales" (21 février 2006)


J'ai bien reçu votre dossier...

Je n'aurai matériellement pas le temps de suivre tout ça maintenant, mais je fais suivre... De votre côté tenez moi au courant s'il y a du nouveau...

à +
Jean-Luc Daubaire (20 février 2006)


Bien reçu votre message.

Honoré Puil (19 février 2006)

Bonjour, 

Nous avons bien reçu votre message.
Nous le transmettons, pour instruction, au service concerné. 

Salutations,

SDG/Service courrier et actes - Ville de Rennes.

Qui casse, qui insulte, qui créer le désordre, qui intimide, qui méprise ?

Il n'y aura pas de suite car je me vois mal attaquer l'état et la préfète sachant que je suis déjà en procès contre mon agence immobilière et la propriétaire de mon logement (des gros pourris ceux-là aussi)... Et que ça me coûte déjà bonbon...

Hier, jeudi 16 mars, vers 12h30, les CRS sont passés sous ma fenêtre, sirène hurlante, pour aller déloger les jeunes qui avaient pris la Mairie. J'étais à la fenêtre et en passant, de leur car, me voyant, ils m'ont fait coucou : flippant !!!

Tout est là...



Puis ?


Puis, plus rien… Il n'y a pas eu de suite, sous quelque forme que ce soit. Juste des papiers et des rancœurs… Et de la stupeur et de l'indignation de la part des témoins de l'épisode, d'autant plus que ce n'était pas un soir dans un recoin, mais bien en plein jour, à la vue de tous, et même jusqu'au domicile de la victime (même si ce n'était que sur son balcon du premier étage donnant sur la rue)...

Il faut bien voir que quelques semaines plus tard, dès le mois de mars suivant, la contestation populaire contre la loi dite "CPE" s'élevait dans les rues de Rennes et que les violences atteignirent alors un niveau que le centre-ville n'avait plus connu depuis la fameuse manif des pêcheurs de février 1994... Là aussi, les violences, des deux côtés, furent nombreuses (j'en fus malheureusement le témoin à maint reprises et autrement plus graves que celles racontées ici !)... Ces violences de 2006 font parties maintenant de la mémoire collectives... Celles de 2016 aussi désormais...

Les CRS près de la Place Saint-Germain pendant les manifs contre le "CPE" - Mars 2006 - Photo Erwan Corre
Les CRS près de la Place Saint-Germain pendant les manifs contre le "CPE" - Mars 2006 - Photo Erwan Corre

Les CRS sur les quais près de la Place Saint-Germain pendant les manifs contre le "CPE" - Mars 2006 - Photo Erwan Corre
Les CRS sur les quais près de la Place Saint-Germain pendant les manifs contre le "CPE" - Mars 2006 - Photo Erwan Corre

Je ne sais quoi en penser mais je dirai que tout cela m'attriste... et je repense à mon voisin de l'époque, qui avait toute ma sympathie car ce n'était pas un mauvais bougre...



Un autre épisode de violences policières Place Saint-Germain


Là, l'histoire est désormais ancienne... C'était en février 2013 (encore en février !). Je pense que si j'avais vu la manifestation depuis ma fenêtre, je serais descendu pour y prendre part. Mais à ce moment-là je me faisais plaisir dans un bon resto à Auray entre ciel et terre...

L'article de Ouest-France - En ligne ici

Je découvrais les images de l'évènement quelques jours plus tard et je trouvais cet épisode encore plus lamentable : les coups de matraques indiscernés et dangereux étant de trop dans le soi-disant maintien de l'ordre qui n'était pas de toute évidence menacé face à des manifestants pacifistes même s'ils étaient déterminés :



A ce moment là, il faut bien voir que l'immeuble du 4 rue des Francs Bourgeois était encore habitable et depuis plusieurs jours occupé par des militants engagés (en l'occurrence, des travailleurs précaires) et pas par des squatteurs inorganisés. C'était en fait un symbole concret pour dénoncer le double discours des politiques et de la Municipalité... Se loger à Rennes, c'est compliqué !

Pour comprendre cette situation, je résumerai ce que me disait le responsable du D.A.L. de l'époque : "squatter rue de Fougères ou en périphérie, y'aurait pas eu de problème... mais là, à 150 m de la Mairie, c'était pas possible...". Preuve est faite ! Et là aussi en dehors de tout cadre légal : où est l'huissier, où sont les ordonnances d'expulsion ? C'est toute la question qui traverse ce billet, et les évènements que je mentionne ici, mais aussi tous les autres qui agitent notre société et pas seulement en France. A quoi sert le droit s'il ne sert que des intérêts bien compris...



Depuis, le 4 rue des Francs Bourgeois, dénommé aujourd'hui dans la nomenclature officielle "Îlot Chat qui pêche", a disparu du paysage de la place et a été remplacé par un cube de béton enserré dans l'emprise du chantier et qui sera dans le futur la porte de la sortie sud de la station de métro "Saint-Germain".

Ce qu'il reste de "l'Îlot Chat qui Pêche" - Place Saint-Germain, le 23 Février 2017... Photo Erwan Corre

Ainsi vont les choses...


dimanche 12 février 2017

Les travaux avancent Place Saint-Germain...

La SEMTCAR informe les riverains sur la suite des travaux pour la station de métro...


En cet hiver, les travaux avancent toujours sur la Place Saint-Germain... Désormais, tout se passe essentiellement dans la fosse... De ce que l'on peut apercevoir, ça va vite. Du coup, c'est plus calme en surface et la seule nouveauté visible est la construction d'un gros cube de béton qui est en fait la sortie sud de la future station de métro...

Le chantier en cours Place Saint-Germain, le 08 Février 2017... Photo Erwan Corre
Le chantier en cours Place Saint-Germain, le 08 Février 2017... Photo Erwan Corre

La nouvelle feuille d'information de février 2017 de la SEMTCAR, distribuée par mail et dans les boîtes aux lettres ces derniers jours, nous annonce la suite des opérations... et une nouvelle fois, ce qui est prévu pour ce printemps nous a tous fait bondir... Les semaines qui arrivent vont voir des modifications majeures - certes temporaires - mais qui vont affecter le vie - déjà difficile - des riverains et des commerces... De toute façon, nous n'avons pas le choix.



 Infos Chantier - N° 09 - 04 Février 2017

Infos Chantier - N° 09 - Février 2017


› VERS LA FIN DU GROS OEUVRE : LES ÉTAPES À VENIR

Avant la fin du gros œuvre, prévue au début de l'été 2017, diverses opérations vont avoir lieu, notamment la réalisation des parois de la salle des billets, la dépose des pieux préfondés de la dalle de couverture et la réalisation de l'étanchéité sur la dalle de couverture. Ces interventions vont nécessiter d'élargir ponctuellement l'emprise chantier sur la zone qui avait été restituée en août 2015, côté nord-ouest de la place.

Voici, étapes par étapes, les phases à venir, entre février et juin 2017 :


1 - Fin février à fin mars


Réalisation des parois de la salle des billets

Les parois seront bétonnées depuis la surface, à partir des tubes de bétonnage se trouvant sous l'actuelle partie de la place non occupée par le chantier. Des emprises mobiles occuperont, 2 jours par semaine, quelques m² de la place.


2 - Début à mi-avril


Démontage des pieux préfondés

Les pieux soutiennent la dalle de couverture. 6 de ces pieux (en vert sur plan) se trouvent sous la place, dans la zone hors chantier. Ils seront démontés dans la station et soutenus depuis la surface par un treuil. Les 2 zones seront donc occupées pendant cette intervention (1 semaine par zone).

Station Saint-Germain - Février 2017 - © Semtcar
Station Saint-Germain - Février 2017 - © Semtcar

3 - Début mai à mi-juin


Réalisation de l'étanchéité de la dalle de couverture côté nord-ouest de la place en 2 phases :

› Etanchéité des tubes de bétonnage et des tubes de démontage des pieux préfondés : de début à fin mai (en rouge sur plan): extension de l'emprise chantier sur la place pendant 3 semaines.

› Raccordement de l'étanchéité à la dalle de couverture : de fin mai à mi-juin (en jaune sur plan): extension limitée de l'emprise chantier sur la place pendant 15 jours.


4 - Mi-mai


Réalisation de l'étanchéité de la dalle de couverture côté nord-est de la place
Un soutènement provisoire avec remblai avait été mis en place pour la circulation piétonne. Une reprise de cette zone est nécessaire pour réaliser l'étanchéité. Une partie de la palissade sera repoussée vers les façades réduisant le trottoir à 3m, pendant 1 semaine. Puis les clôtures seront repositionnées à 5,50m de passage.


Station Saint-Germain - Février 2017 - © Semtcar
Station Saint-Germain - Février 2017 - © Semtcar



HORAIRES DES CHANTIERS

L'entreprise a obtenu de la préfecture l'autorisation de prolonger sa période d'extension d'horaire jusqu'en mai 2017. Elle travaillera donc, si nécessaire et suivant l'avancement du chantier, de 7h à 21h du lundi au vendredi et sera également susceptible de travailler certains samedis de 8h à 16h.

Nous vous prions de nous excuser par avance pour la gêne occasionnée et restons à votre disposition.

› INFORMATIONS

Les sites internet :

www.metro-rennes-metropole.fr, rubrique «les travaux» pour le détail des interventions site par site.

http://circulation.rennesmetropole.fr/ pour connaître toutes les incidences des travaux à Rennes et choisir les meilleurs itinéraires.

› DES QUESTIONS SUR LES TRAVAUX

Un médiateur de chantier est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les travaux.

› Téléphone : 02 99 85 85 85
› Par mail : info@semtcar.fr

› Consultez ce document en ligne sur le site officiel de la Rennes Métropole...


L'élévation des murs de la future sortie de la station Saint-Germain, le 24 janvier 2017... Photo Erwan Corre
L'élévation des murs de la future sortie de la station Saint-Germain, le 24 janvier 2017... Photo Erwan Corre

La station Saint-Germain en cours de construction - Février 2017 - © Semtcar
La station Saint-Germain en cours de construction - Février 2017 - © Semtcar
Sous le treillis métallique, au centre, l'embouchure du tunnel en direction de la Gare. En haut à droite, la sortie sud de le station qui donne sur le quai Chateaubriand.

Plus d'infos :
Le bulletin officiel de la SEMTCAR (Février 2017)
Le bulletin officiel de la SEMTCAR : Retour sur les avancées du chantier du métro Place Saint-Germain (Décembre 2016)
Le métro de la place Saint Germain de Rennes - Article de Wikipedia
Le site de Rennes Métropole
Premières fissures pour le nouveau métro de Rennes... (01)
De nouveaux problèmes sur le chantier du métro... (02)