mardi 31 mars 2015

De nouvelles fissures pour le nouveau métro de Rennes

De nouveaux problèmes sur le chantier du métro...


« On anticipe les problèmes d'effondrement »


De nouvelles fissures apparaissent un peu partout le long du chantier de la nouvelle ligne de métro... A la SEMTCAR, ça rigole moins... Et nous pas du tout !


Effectivement, les nouveaux soucis rencontrés par le tunnelier commencent à faire tache...

Il y a même un forum qui s'est ouvert à ce sujet : http://forum.sara-infras.fr/viewtopic.php?f=17&t=363&start=460

Et je cite Samib : « Quelles que soient les performances du tunnelier les caractéristiques spécifiques du sous-sol de la ville n'ont pas changées et donc les risques sont bien les mêmes, tout ceci était donc prévisible, mais ce qui est important c'est que des leçons ont été tirées pour que les conséquences soient limitées et l'article du moniteur est intéressant puisqu'il explique que des mesures sont faites pour anticiper les choses. »



Ouest-France

Article de Ouest-France - Rennes - 31 Mars 2015

« On anticipe les problèmes d'effondrement »


Elaine, le tunnelier chargé de creuser le ligne B du métro, a déjà commencé à phagocyter le sol rennais. Un engin bardé de capteurs pour minimiser les risques d'affaissement surprise.

Des fissures dans un restaurant et un hôtel place de la Gare

Article de Ouest-France - Rennes - 31 Mars 2015


Vous me direz, mais quel est donc le rapport entre l'église Saint-Aubin de la Place Sainte-Anne et la Place Saint-Germain ?

Eh bien justement, parce que ici, place Saint-Germain on a aussi une église ! Et que l'on commence à se poser des questions sur ces histoires de fissures !

Saint-Aubin a 150 ans... à peine. L'église Saint-Germain repose elle sur des fondations du XVIème siècle... Et elle est déjà, de par son âge, mais aussi à la suite des bombardements de 1944, devenue une église fragile, et donc protégée... à juste titre.

Alors, de voir ce qui se passe place Saint-Anne, à la suite vraisemblablement des nouveaux travaux pour le métro au pied de l'église, mais aussi désormais à Cleunay et place de la Gare, nous ne sommes pas très rassurés sur notre sort...

« Aujourd'hui, on n'est plus dans la découverte a posteriori mais bien dans l'anticipation. »
Thierry Courau de la Semtcar

Comme cela est rassurant !
On attend cependant avec impatience les relevés des instruments qui scrutent la stabilité des bâtiments tout le long du tracé de la future ligne de métro et notamment sur la Place Saint-Germain... Pour l'instant, pas de soucis, a priori...


A suivre donc... avec encore plus d'intérêt...



Et ça n'a pas traîné...


Ici, les premiers à morfler... ce sont les responsables du Cellier Saint-Germain, qui se trouve juste devant l'entrée de l'église. Même s'il n'est pas prouvé que les fissures qui sont apparues en avril dernier et qui se développent depuis sur leurs vitrines proviennent bien des travaux en cours sur le place à proximité, la coïncidence est quand même troublante...

Le Cellier Saint-Germain, première vitrine... Mai 2015
Le Cellier Saint-Germain, première vitrine... Mai 2015

Le Cellier Saint-Germain, seconde vitrine... Mai 2015
Le Cellier Saint-Germain, seconde vitrine... Mai 2015

Le Cellier Saint-Germain, troisième vitrine... Mai 2015
Le Cellier Saint-Germain, troisième vitrine... Mai 2015


Plus d'infos :
Auparavant... Premières fissures pour le nouveau métro de Rennes...
Le forum traitant de la ligne B du métro de Rennes : http://forum.sara-infras.fr/viewtopic.php?f=17&t=363&start=460
Le métro de la place Saint Germain de Rennes - Article de Wikipedia
Le site de Rennes Métropole
L'article sur le site de Rennes Métropole : "Les riverains prendront toute leur place à Saint-Germain"
L'église Saint-Germain de Rennes (01)

samedi 21 mars 2015

Premières fissures pour le nouveau métro de Rennes

Article de presse sur un fait divers rennais...

« Suite à des fissures, l'église Saint-Aubin fermée »


Les premières fissures apparaissent dans ce si beau projet annoncé...




Ouest-France

Article en ligne de Ouest-France - Rennes - 20 Mars 2015

Les pompiers sont intervenus ce vendredi soir à l'église Saint-Aubin, place Sainte-Anne à Rennes, où des fissures ont été observées. L'édifice est fermé jusqu'à nouvel ordre...

Des fissures sont apparues ce vendredi dans l'oratoire de l'église Saint-Aubin, place Sainte-Anne, à Rennes.



La conséquence des travaux de la ligne b du métro, à proximité ? Toujours est-il que les pompiers ont été dépêchés sur place pour sécuriser l'édifice.

Arrêté de fermeture


La maire de Rennes, Nathalie Appéré, est arrivée sur les lieux, de même que Mgr d'Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo.

Un arrêté de fermeture de l'église a été pris. Les offices sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Les pompiers sont sur place pour sécuriser l'édifice.

› L'article en ligne : http://www.ouest-france.fr/rennes-des-fissures-dans-leglise-saint-aubin-place-sainte-anne-3269153

› Et l'article papier...

L’église Saint-Aubin fermée pour cause de fissures - Ouest-France - Samedi 21 mars 2015
« L’église Saint-Aubin fermée pour cause de fissures » - Ouest-France - Samedi 21 mars 2015

A suivre... avec beaucoup d'intérêt...


Vous me direz, mais quel est donc le rapport entre l'église Saint-Aubin de la Place Sainte-Anne et la Place Saint-Germain ?

Eh bien justement, parce que ici, place Saint-Germain on a aussi une église ! Et que l'on commence à se poser des questions sur ces histoires de fissures !

Saint-Aubin a 150 ans... à peine. L'église Saint-Germain repose elle sur des fondations du XVIème siècle... Et elle est déjà, de par son âge, mais aussi à la suite des bombardements de 1944, devenue une église fragile, et donc protégée... à juste titre.

Et on apprend par la suite que les ingénieurs n'ont même pas pensé à consulter le diocèse, et ses archives (de la construction de l'église Saint-Aubin), pour en savoir plus sur la configuration des lieux et de la nature du terrain (où l'église a été édifiée)... C'est ballot...

Alors, de voir ce qui se passe place Saint-Anne, à la suite vraisemblablement des nouveaux travaux pour le métro, nous ne sommes pas très rassurés sur notre sort car la configuration des lieux est la même, en pire...

Par exemple, ici ci-dessous, au restaurant le Seven, qui vient de découvrir des fissures toutes fraîches dans le pilier de sa salle ! La SEMTCAR doit passer, pour voir, puis repartir, après, sans doute... Il n'y a pas que là qu'ils doivent passer d'ailleurs. Au moins un autre bâtiment de la place est déjà en litige à ce sujet (affaire à suivre d'ailleurs)...

Le plafond du restaurant... avec de belles fissures - Vendredi 13 mars 2015 - Photo Erwan Corre

On attend avec impatience les relevés des instruments qui étudient la stabilité des bâtiments tout le long du tracé de la future ligne de métro... Pour l'instant, pas de soucis, a priori...

A suivre donc... avec beaucoup d'intérêt...




Ah ! Manque de bol ! Ça continue...


Article du 20minutes de ce jour, le 23 mars...

Le trottoir qui s'est affaissé est situé juste à côté des locaux du Cercle Paul Bert à Cleunay - J. Gicquel / APEI / 20 Minutes
Le trottoir qui s'est affaissé est situé juste à côté des locaux du Cercle Paul Bert à Cleunay
© J. Gicquel / APEI / 20Minutes

En 1999, plusieurs affaissements avaient perturbé le creusement de la première ligne de métro rennaise. Le spectre des aléas ne semble cette fois guère inquiéter les équipes chargées de forer la ligne B. Vendredi soir, un morceau de trottoir de 5 m² s'est pourtant affaissé dans le quartier de Cleunay, engloutissant deux panneaux de signalisation. La responsable de cet affaissement s'appelle Elaine.

Le tunnelier, chargé de creuser 24h sur 24 et sept jours sur sept, ne s'est pourtant pas arrêté, malgré l'incident. « L'anomalie a été signalée dès vendredi midi et anticipée », explique la Semtcar, qui met en avant les mesures en instantané effectuées par l'ordinateur du tunnelier. Des mesures d’auscultation du terrain et de comblement devaient être mises en œuvre lundi.

Sainte-Anne fait face aux fissures


Ce week-end, d'inquiétantes fissures ont également été découvertes dans l'église Saint-Aubin, place Sainte-Anne. Si aucun lien n'a été formellement établi avec la construction de la station toute proche, les équipes ont décidé de suspendre les travaux de forage. Seuls les camions chargés d'extraire les gravats ont travaillé lundi. Une réunion se tient ce lundi pour évoquer l'avenir du chantier.

› L'article en ligne : « Rennes : Malgré l'affaissement, le tunnelier creuse toujours la ligne B »

› Et l'article papier, de Ouest-France :

Le tunnelier creuse, le trottoir s’affaise - Ouest-France - Lundi 23 mars 2015
« Le tunnelier creuse, le trottoir s’affaise » - Ouest-France - Lundi 23 mars 2015


La suite...

Puis, ce 24 mars, c'est un grand article que l'on peut lire dans le Ouest-France...

A noter, la ton assuré de Monsieur Courau, qui, en gros, nous dit, que ces désordres étaient annoncés...

« Notre expérience avec la première ligne et l’amélioration des technologies nous ont donné une meilleure connaissance du sous-sol de Rennes », affirme aujourd'hui Thierry Courau, directeur communication de la Semtcar, société d’économie mixte chargée de construire la ligne b du métro de Rennes.
› L'article en ligne : « Métro de Rennes. Un trou qui en rappelle d'autres »


Puis...


Le lendemain, le 25, c'est carrément une maison qui est évacuée... Ça commence à faire beaucoup alors que le tunnelier vient tout juste de commencer sa percée dans le sous-sol du quartier de Clenay...


Ouest-France



Article en ligne de Ouest-France - Rennes - 25 Mars 2015


Extraits :

Chantier du métro. Une maison et une famille évacuées à Rennes

Après un trottoir qui s'est affaissé vendredi soir, c'est une maison, situé square Saint-Simon, qui a été évacuée aujourd'hui à cause de fragilités constatées dans le sol. D.R. Ouest-France | Marc OLLIVIER
Après un trottoir qui s'est affaissé vendredi soir, c'est une maison, situé square Saint-Simon, qui a été évacuée aujourd'hui à cause de fragilités constatées dans le sol. D.R. Ouest-France | Marc OLLIVIER

Le tunnelier qui creuse la ligne B du métro est arrivé dans le quartier Cleunay à Rennes où une maison a dû être évacuée ce mardi en raison d'un risque d'affaissement.

Le tunnelier Elaine, qui creuse la ligne b du métro de Rennes, commence à apporter son lot de soucis dans le quartier de Cleunay. Après un trottoir qui s'est affaissé vendredi soir, c'est une maison, situé square Saint-Simon, qui a été évacuée aujourd'hui à cause de fragilités constatées dans le sol. Cinq personnes, d'une même famille, seront relogées.

Les services de la ville ont aussi prévenu certains habitants du quartier de stationner leurs voitures ailleurs, au cas où...

Ce soir, lors d'une conférence de presse exceptionnelle, les élus de la Métropole vont détailler la problématique "liée aux difficultés rencontrées ce mardi sur le trajet du métro"
Un trottoir vendredi soir

Vendredi soir un trou était apparu sur un trottoir. « Le sol a été examiné. Le trou sera comblé rapidement. Il fait deux mètres de profondeur et s’étend sur 5 m² », avait indiqué à la Ville de Rennes.

Circulation toujours déviée


Une réunion avec les techniciens du métro et les agents de la Ville s’est tenue, lundi, sur le site, et des sondages complémentaires vont être effectués.

En attendant les réparations, les piétons ne passent pas et la circulation est aussi interdite aux véhicules au carrefour de la rue Ferdinand-de-Lesseps, du boulevard de Cleunay et du boulevard de la Guérinais. Les locaux du cercle Paul-Bert, situés juste à côté, restent fermés au public, car des fissures sont apparues.

Une église se fissure


Vendredi soir les pompiers étaient aussi intervenus à l'église Saint-Aubin, place Sainte-Anne à Rennes, où des fissures avaient été observées. L'édifice a été fermé jusqu'à nouvel ordre.

› L'article en ligne : « Chantier du métro. Une maison et une famille évacuées à Rennes »

A suivre donc... avec encore plus d'intérêt...


Et pendant ce temps-là, le soir, l'ambiance Place Saint-Germain redevient calme...

Une belle conjonction Lune / Vénus, au-dessus de la Place Saint-Germain, le dimanche 22 mars au soir...
Une belle conjonction Lune/Vénus, au-dessus de la Place Saint-Germain, le dimanche 22 mars... Photo Erwan Corre

Plus d'infos :
Puis... De nouvelles fissures pour le nouveau métro de Rennes...
Le forum traitant de la ligne B du métro de Rennes : http://forum.sara-infras.fr/viewtopic.php?f=17&t=363&start=460
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Germain_métro_rennais
Le site de Rennes Métropole
L'article sur le site de Rennes Métropole : "Les riverains prendront toute leur place à Saint-Germain"
L'église Saint-Germain de Rennes (01)


lundi 16 mars 2015

Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain (01)

La concertation est lancée pour décider de l'avenir de la place à Saint-Germain...


Compte-rendu de la première réunion du 04 décembre 2014





Comme vous le savez, je ne suis pas le seul à m'inquiéter du sort de la Place, et des projets qui se profilent... La Mairie a décidé de jouer cartes sur table et lance une grande concertation auprès de la population du quartier via les ateliers de la Fabrique Citoyenne. L'intention est louable mais cela va-t-il marcher ?

Voici le premier compte-rendu de cette réunion en vue d'organiser le débat... Infos disponibles sur le panneau informatif récemment posé sur la place, devant l'église Saint-Germain.



Réunion du 4 décembre 2014 à la Mairie


Cette réunion qui se déroule dans le cadre des ateliers de la Fabrique Citoyenne

ATELIER D'URBANISME PLACE SAINT-GERMAIN


Compte-rendu


Réunion publique sur l'Atelier d'Urbanisme
"Aménagement de la place Saint-Germain"
Jeudi 4 décembre 2014

Monsieur Didier Le Bougeant accueille la soixantaine de participants et indique que la place Saint-Germain accueillera le métro b en 2019. A son arrivée, la place aura été réaménagée et l'îlot "Chat qui pêche" reconstruit.

Pour cela, dès 2015, il souhaite que les habitants et les commerçants soient associés à une réflexion collective élus, riverains / commerçants, techniciens autour des usages à partager et des contraintes à intégrer pour l'aménagement de l'espace public et la construction des 12 logements sociaux (Archipel Habitat).

A ce propos, les projets à concevoir par 3 équipes d'architectes (retenues par Archipel Habitat) seront proposés en débat avec les habitants et feront l'objet avant juin 2015 d'une votation des riverains concernés.

Monsieur Sébastien Sémeril rappelle que le temps de la ville est différent de la temporalité humaine. Il dit assumer l'arrivée du métro avec ses avantages et ses contraintes, assumer le choix de programmer des logements sociaux sur cette place.

La création du métro recompose la ville à la fois dans le fonctionnement de la circulation mais aussi dans les réaménagements nécessaires des espaces publics.

Il considère que les contraintes à intégrer sont des jalons pour alimenter et enrichir le débat.

Monsieur Gilles Brohan, Animateur de l'architecture et du patrimoine de l'Office de tourisme de Rennes Métropole présente l'histoire de la place à Saint-Germain. L'exposé est tenu à disposition à la Direction du Quartiers.



LES QUESTIONS… ET LES RÉPONSES…


- Souhait de connaître les relevés archéologique effectués par l'Inrap.

Journées du Patrimoine de septembre 2014
› Invitation de l'Inrap à l'occasion d'une réunion

- Y'a-t-il des contraintes budgétaires ?

› Oui, comme pour toute opération

- Le marché alimentaire aujourd'hui accueilli de façon temporaire rue Capitaine Dreyfus reviendra-t-il sur place à Saint-Germain ?

› Question importante pour l'aménagement futur, question non tranchée qui reste à poser aux marchands, commerçants et riverains.
› S'il devait rester rue Capitaine Dreyfus des aménagements seraient à envisager.

- Où sont les sorties du métro ?

› Une au nord-est, l'autre dans le bâtiment à construire proche du Quai Chateaubriand
› Pour plus d'infos : http://www.metro-rennes-metropole.fr/station2.php?id=7

- La plantation d'arbres sera-t-elle possible ?

› Oui, suivant les contraintes spatiales prédéterminées et à prendre en compte.

- Reconstruction de l'îlot "Chat qui pêche" : quel est le programme ?

› 10 à 12 logements sociaux (Bailleur Archipel Habitat) dans un bâtiment-signal au gabarit similaire aux immeubles voisins et à références symbolique et historique car construit sur une ancienne porte de Rennes.

- Comment les riverains seront-ils informés de l'avancement de cet atelier ?

› La Ville mettra en place un panneau d'information sous vitrine à compter de janvier prochain. Le site Internet de la Ville relaiera l'information. Les membres de l'atelier seront prévenus par mail ou par courrier des différentes dates.

Stephane Lenfant, directeur des quartiers Centre détaille le méthode retenue pour organiser la concertation :

Un groupe de travail (15 à 20 personnes) sera mis en place avec les personnes volontaires. Il sera composé de riverains de la place ou des abords et de représentants des commerçants. Les élus, les services techniques, les architectes et urbanistes conseil de la Ville (MM. Vincen Cornu et Christophe Delmar) et Archipel Habitat riverains seront conviés en fonction du sujet abordé. Une réunion tous les mois est prévue à partir de janvier.



DÉROULÉ PREVISIONNEL


Réunion 1

› Aspect liés à la circulation et contraintes techniques

Réunion 2

› Aspects patrimoniaux et architecturaux (aspects fouilles archéologiques y sera intégré)


Réunion 3

› Projet de construction Archipel Habitat : présentation et débat sur les esquisses des 3 projets


Réunion 4

› Présentation des projets Archipel Habitat modifiés et production d'un avis citoyen et d'une votation

Réunion 5 à 9

› 4 à 5 réunions de l'atelier sous forme d'une co-élaboration du projet espace public avec les urbanistes et la Maîtrise d'œuvre

Fin de la concertation

› Réunion publique de restitution du projet global aux habitants

Signé :

Didier Le Bougeant
Adjoint au Maire délégué aux quartiers
Élu en charge de Quartier Centre


Réunion du 4 décembre 2014 à la Mairie - Photo Erwan Corre
Je ne reviendrai pas sur cette réunion et sur la diffusion de ce compte-rendu tardif, succinct et même approximatif : vous pouvez lire directement mon point de vue ici...

Et on attend la prochaine réunion avec impatience...

Et pendant ce temps-là...

“Des carottes pour le chantier”, mais pour les riverains et les commerçants ? Pas de carotte ? Vendredi 20 mars 2015 - Photo Erwan Corre
“Des carottes pour le métro”... mais pour les riverains et les commerçants ? Pas de carotte ?
Vendredi 20 mars 2015 - Photo Erwan Corre


Articles connexes :
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°3 (28 avril 2015)
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°1 (29 janvier 2015)
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain (04 décembre 2015)

Plus d'infos :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Germain_métro_rennais
Le site de Rennes Métropole
L'article sur le site de Rennes Métropole : "Les riverains prendront toute leur place à Saint-Germain"

samedi 7 mars 2015

Premier bilan des fouilles de l'INRAP sur la Place Saint-Germain

Les fouilles de l'Inrap achevées, c'est l'heure du premier bilan des découvertes faites...


« Une belle expérience pour tous ceux qui ont participé à cette étude unique... »


La SEMTCAR publie dans son bulletin informatif du mois de Mars un premier bilan des fouilles archéologiques sur la Place Saint-Germain... Les efforts des chercheurs ont été récompensés et les découvertes réalisées durant ces derniers mois ont largement dépassées les espérances !

La place Saint-Germain le 27 février 2015 : les chercheurs de l'Inrap ont laissé place nette... Photo Erwan Corre
La place Saint-Germain le 27 février 2015 : les chercheurs de l'Inrap ont laissé place nette... Photo Erwan Corre


DCOM / Semtcar - 3 mars 2015

Place Saint-Germain : du moyen-âge à nos jours


Après l'étude du quartier Saint-Germain détruit en 1944, les archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) ont atteint les niveaux médiévaux. De nombreux vestiges ont été mis au jour, notamment diverses installations en bois (bâtiments, systèmes de circulation, palissades...), une portion d'un cimetière médiéval ainsi que les restes du rempart de la ville édifié au XVe siècle.

L'ORIGINE MÉDIÉVALE DU QUARTIER (XIe-XIVe siècles)


Au nord de la place, une dizaine de sépultures ont été découvertes. Elles font partie d'un cimetière lié à l'église Saint-Germain. Sans aucun doute antérieur à l'an Mil. Parmi les vestiges exhumés, des terrasses de remblais maintenus par des clayonnages en bois, indiquent qu'à partir du XIe siècle des aménagements colonisent peu à peu la berge depuis le nord. À l'ouest de l'emprise, un ensemble de forts poteaux en bois indique la présence d'un probable pont ou franchissement sur pilotis, marquant un axe de circulation nord-sud sans doute ancien et prolongé au sud par un pont enjambant la Vilaine. Deux puits remarquablement conservés, aménagés à l'aide de tonneaux ont aussi été découverts. À l'est, quelques fosses ont été creusées dans l'argile d'une terrasse alluviale naturelle. Vers le XIIIe-XIVe siècle, une ou plusieurs tanneries s'installent en bordure de ruisseau. D'autres activités artisanales, notamment une cordonnerie, ont pu se développer au XIV-XVe siècle, comme le suggère la présence d'un dépotoir riche en déchets de cuir.

XVe siècle : UN QUARTIER MÉTAMORPHOSÉ

L'édification du rempart de la ville et de la porte fortifiée (porte Saint-Germain) au milieu du XVe siècle modifie l'aspect du site, qui aboutit à l'inclusion du quartier intra-muros. Les archéologues ont découvert au sud de l'emprise une portion de rempart urbain longue d'une quinzaine de mètres.

XVIIe siècle: UNE DENSIFICATION IMPORTANTE

Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, le rempart et la porte, devenus obsolètes, sont détruits. L'ensemble du quartier est rasé et un nouveau plan d'urbanisme est mis en place. La rue Saint-Germain est bordée à l'ouest par un hôtel particulier, à l'est par 8 nouvelles maisons, pourvues de cours et jardinets à l'arrière. Leur rez-de-chaussée est occupé par des activités commerciales ou artisanales, les étages sont réservés à l'habitation.

Sépultures médiévales de la zone nord - © Elsa Jovenet - Inrap
Sépultures médiévales de la zone nord près de l'église - © Elsa Jovenet - Inrap


Aménagement d'un puit par empilement de 2 tonneaux et son seau de puisage - © Sandrine Lalain - Inrap
Aménagement d'un puit par empilement de 2 tonneaux et son seau de puisage - © Sandrine Lalain - Inrap


Reste de chaussures dans un dépotoir riche en déchets de cuirs (XIVe- XVe siècle)
Reste de chaussures dans un dépotoir riche en déchets de cuirs (XIVe-XVe siècle) - © Françoise Labaune - Inrap


Vestiges principalement en bois témoignant des aménagements de la zone humide entre le XIe et XIVe siècle
Vestiges principalement en bois témoignant des aménagements de la zone humide entre le XIe et XIVe siècle
Clayonnage de branchages entre des piquets ayant servi de soutènement (XI-XIIe siècle) © Sandrine Lalain - Inrap

Source texte et photos : Inrap

Le site officiel de l'Inrap


Nous attendons avec impatience les études plus complètes...


› Téléchargez le document officiel diffusé la l'opérateur : SEMTCAR - Infos Mars 2015

› L'article sur le site officiel de l'Inrap : « Fouille de la place Saint-Germain : les archéologues reconstituent l’histoire d’un quartier rennais du Moyen Âge à nos jours... »

› Vous pouvez aussi voir le timelapse des 6 mois de fouilles sur Place Saint-Germain... en 2 minutes...


Plus d'infos :
L'exposé des fouilles de l'Inrap par Laurent Beuchet pour les Journées Nationales de l'Archéologie aux Champs Libres de Rennes : "Le passé de la Place Saint-Germain enfin révélé..." (Juin 2015)
6 mois de fouilles sur Place Saint-Germain... en 2 minutes...
Les fouilles préventives de 2009 : "Les anciennes portes de la ville sortent de terre..."
Les fouilles préventives de 2011 : "Sous nos yeux, l'histoire se révèle en direct !"
Les fouilles approfondies l'I.N.R.A.P. de 2014
Les fouilles approfondies l'I.N.R.A.P. de 2015
"Les trésors de la place Saint-Germain" (Article Ouest-France - 29 Janvier 2015)
La place Saint-Germain martyrisée par les bombardements de 1944
Le bombardement du 8 mars 1943 sur Rennes
Le bombardement du 8 et 9 juin 1944 sur Rennes

vendredi 6 mars 2015

Les travaux reprennent Place Saint-Germain...

La SEMTCAR informe les riverains sur la reprise des travaux de la station de métro...


Les fouilles de l'Inrap terminées, les ouvriers du chantier ont repris les travaux...



Station Saint-GERMAIN - 03-2015 - N° 05

Station Saint-Germain - 03-2015 - N° 05

MARS : REPRISE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA STATION

Les fouilles archéologiques, débutées en août 2014, vont s'achever fin février. Les travaux de construction de la station vont donc reprendre début mars.

Les étapes à venir sont les suivantes :

› Les 3 premières semaines de mars :
Réaménagement de la zone chantier, notamment les bungalows. Cette phase ne devrait pas générer trop de perturbations.
› De fin mars à fin avril :
Forage de pieux (supports provisoires de la dalle) et recépage (sciage de la partie supérieure de la paroi moulée pour permettre la réalisation de la dalle). Côté ouest de la place, pour réaliser cette intervention, une partie de la palissade sera repoussée vers les façades, réduisant le trottoir de 5 m à 3,50 m. Les camions accèderont au site par le quai Chateaubriand (entrée/sortie). Cette étape sera susceptible de générer à certains moments un niveau sonore important sur le site. Les entreprises mettront tout en œuvre pour réduire les nuisances.
› À partir de mai :
Réalisation de la dalle de couverture. La partie nord de la place Saint-Germain devrait être restituée dans le courant de la deuxième quinzaine d'août. Nous aurons l'occasion d'ici là de vous préciser le déroulement de cette étape et des suivantes.

Réalisation des pieux de soutènement Station Colombier - © Les films de l'Autre côté
Réalisation des pieux de soutènement Station Colombier - © Les films de l'Autre côté

N'hésitez pas à contacter la Semtcar pour toute question en lien avec le chantier.

Les travaux de la ligne b du métro sont réalisés dans le cadre du programme Investissements d'Avenir, Action Ville de Demain, la Caisse des Dépôts étant l'opérateur de l'action Ville de Demain pour le compte de l'État. Le projet reçoit également le soutien de la Région Bretagne et du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine.

INFORMATIONS

Les sites internet :

www.semtcar.fr, rubrique «les travaux» pour le détail des interventions site par site.

http://circulation.rennesmetropole.fr/ pour connaître toutes les incidences des travaux à Rennes et choisir les meilleurs itinéraires.

DES QUESTIONS SUR LES TRAVAUX

Un médiateur de chantier est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les travaux.
› Téléphone : 02 99 85 85 85

› Par mail : info@semtcar.fr

› Téléchargez le document officiel : SEMTCAR - Infos Mars 2015



Et donc les traces des fouilles de l'Inrap elles-mêmes retournent dans l'oubli...

La place Saint-Germain de Rennes, le 5 mars 2015 : les travaux ont repris... Photo Erwan Corre

Et quelques jours plus tard...



Et on se souhaite bon courage... à nous-même !


Plus d'infos :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Germain_métro_rennais
Le site de Rennes Métropole
Le doc officiel : « SEMTCAR - Infos Mars 2015 »