lundi 24 novembre 2014

Le timelapse des travaux sur la Place Saint-Germain

6 mois de travaux en 2 minute !


Photos réalisées entre octobre 2013 et août 2014


La Place Saint-Germain de Rennes à tout point de vue...

Les travaux sur la place pour la future station de métro Saint-Germain / Pasteur.

Ici, les différentes étapes de la première phase du chantier et notamment la destruction de l'îlot "Chat qui Pêche"...






Ça donne un peu le vertige tout ça...


Articles connexes :
Panoramiques de la Place-Saint-Germain (01)
Panoramiques de la Place-Saint-Germain (02)
Les 6 mois de fouilles de l'Inrap sur Place Saint-Germain... en 2 minutes...


vendredi 14 novembre 2014

Evacuation de la Place Saint-Germain le 23 novembre...

L'évacuation de la place Saint-Germain et des alentours se prépare activement...


A priori, on le disait, pas de danger... mais la pression monte quand même pour les autorités... Et les riverains...

On se souvient qu'une bombe de la dernière guerre a été retrouvée le 23 octobre dernier vers les 16h sur l'emprise du chantier pour la construction de la station de métro de la Place Saint-Germain. Pendant deux jours, c'est l'expectative...

Après quelques doutes, les autorités ont considéré que la situation était suffisamment satisfaisante pour laisser là la bombe et que l'on pouvait se donner un peu de temps pour régler le problème... Ce qui me laissait perplexe : après tout, elle peut sauter à tout instant cette bombe...


La zone protégée où se trouve la bombe place Saint-Germain - 22Novembre 2014 - Photo Erwan Corre


France 3 Bretagne - Jeudi 23 octobre - Edition de 19h :





Un engin explosif datant de la Seconde Guerre Mondiale a été découvert place Saint-Germain à Rennes, cet après-midi, sur le chantier de fouilles archéologique précédant les travaux de la future ligne B du métro.

La bombe pourrait peser aux alentours de 250 kg. Le chantier a été bien-sûr interrompu et l'engin trouvé recouvert.

Les démineurs devraient intervenir dès demain matin. La préfecture insiste sur le fait qu'il n'y a aucun risque explosif. Une bombe avait été mise au jour au même endroit en avril 2013.


Les démineurs en action sur le site pour diagnostic de la situation... Photo France 3 Bretagne



Et dans le Ouest-France du vendredi 14 novembre :






Et, dans la foulée, le communiqué de la SEMTCAR aux riverains :


Bonjour,

Dans le cadre des opérations de déminage, il est nécessaire de réaliser un « mur » de protection de part et d'autre de la bombe avant l'intervention prévue dimanche 23 novembre. Pour cela, des sacs de sable vont être approvisionnés par une petite grue depuis le nord de la place Mardi, mercredi et jeudi prochains. La circulation depuis la rue du Vau Saint germain vers la rue de Corbin sera déviée par l'arrière de l'église.

Dès lundi, les places de stationnement situées au sud de l'église, rue du Vau Saint Germain, seront neutralisées.

La situation sera rétablie Vendredi 21 et samedi 22 novembre, puis l'intervention d'enlèvement des sacs de sable entrainera à nouveau la mise en place du dispositif ( stationnement neutralisé, circulation en contournant l'église) lundi 24 et mardi 23 novembre.

Un plan schématique du dispositif est joint à ce mail. N'hésitez pas à nous consulter pour toute question liée à cette opération.

Par ailleurs des informations vous seront transmises par la Ville de Rennes concernant l'évacuation des riverains dimanche 23 liée au déminage.

Cordialement..

Thierry COURAU
Directeur de la Communication

Bon, le texte n'a pas été relu mais c'est pas grave, et, sur le site officiel, c'est pareil... (NDLR)

Et le plan, vraiment très schématique :

Un plan schématique de la zone concernée par les travaux préparatoires à la neutralisation de la bombe de la Place
Source SEMTCAR



Et dans le Ouest-France du samedi 15 novembre...



"St-Germain : quartier interdit pour déminer la bombe" - Article de Ouest-France du 15 Novembre 2014

Les zones et bâtiments à évacuer :



Et pendant ce temps-là...


La zone circonscrite où se trouve la bombe place Saint-Germain - 14 Novembre 2014 - Photo Erwan Corre

Outre les mesures exceptionnelles prises pour gérer la crise, je m'étonne que les choses avaient été plus rondement menées en 2013 lors de la découverte de la première bombe. Le nouveau préfet fait-il du zèle ? Ou le précédent pas assez...

Je m'étonne surtout de voir que d'un côté on nous dit que la situation est sous contrôle... et que de l'autre on déploie des moyens exceptionnels pour en finir avec cette bombe, en l'occurrence du même modèle que la précédente : c'est pas seulement la place qui sera bouclée, mais la moitié du centre-ville...

Et je me permets d'être troublé... Et, paradoxe parmi d'autres, on va remettre des sacs de sable une nouvelle fois au devant des bâtiments pour les protéger en cas d'explosion, comme en 44 : l'histoire se répète un peu...


La pose des sacs de sable autour de la bombe place Saint-Germain - 18 Novembre 2014 - Photo Erwan Corre



Et dans le Ouest-France du mardi 18 novembre...


"Madeleine retrouve"ses" bombes... 70 ans après !" - Article de Ouest-France du 18 Novembre 2014


"L'évacuation du quartier contrarie des commerçants" - Article de Ouest-France du 18 Novembre 2014

Les sacs de sable autour de la fosse où se trouve la bombe - 19 Novembre 2014 - Photo Erwan Corre



Les placards officiels font leur apparition...





La zone de sécurité qui devra être évacuée pour permettre les opérations de déminage - Source Ville de Rennes


Et je remets en exergue le tweet de mon voisin qui a une meilleure vision de l'affaire...

Ce que je confirme :

La fosse où se trouve la bombe place Saint-Germain - 15 Novembre 2014 - Photo Erwan Corre


Et donc la déclaration du préfet à la Presse



et la petite interview en vidéo qui va avec...



Déminage de la bombe place Saint-Germain à... par OuestFranceFR

On est - presque - rassuré...


Et voilà même le curé qui s'en mêle !


Dans le Ouest-France du 21 novembre :

Bombe à Rennes.
« Un nouveau dérangement » pour le curé de Saint-Germain


Le père Hubert de Passemar, curé de Saint-Germain, à Rennes, désappointé par "le manque de concertation"
Photo : Ouest-France

Dimanche matin, à Rennes, en raison du déminage de la bombe, la messe de l’église Saint-Germain sera à Saint-Vincent et celle de l’église Toussaint à la chapelle de la Sainte-Famille.

« Pourquoi n'ont-ils pas fait le déminage le lundi 10 novembre, lors du pont du 11 novembre ? », se demande encore le père Hubert de Passemar, curé de la paroisse Saint-Germain.

Si naturellement le prêtre ne conteste pas la nature de l'opération de déminage prévue dimanche, en revanche, il est « désappointé par le choix du jour, décidé sans consultation, par la préfecture ». Un dimanche matin ! « Après Tout Rennes court, le Marathon vert, un nouveau dérangement... »

« Avec des brioches »


L'abbé de Passemar estime que le temps de la messe dominical du matin est sacré. « Les gens sont heureux de se retrouver. Ils viennent comme à une fête de famille ». 600 fidèles assistent à la messe de 11 h. L'église Saint-Germain est une « église d'élection. On y vient de loin. On aime aussi sa liturgie, belle et joyeuse, dans un beau vaisseau ». Un vaisseau doté notamment de deux fameuses verrières de Max Ingrand,  « les plus belles de Bretagne ». Celle qui donne à l'est, derrière l'autel, est constituée de fragments de vitraux qui ont explosé lors de bombardement du 9 juin 1944.

Nous voici revenus à la bombe de dimanche qui, admet le prêtre « fait remonter des souvenirs tragiques aux paroissiens, ils en parlent ».

Le temps du déminage, les paroissiens de Saint-Germain seront donc accueillis à la chapelle de l'ensemble scolaire Saint-Vincent, rue de Paris, à partir de 8 h, « avec des brioches ». L'unique messe « du Christ-Roi » sera célébrée à 11 h. La traditionnelle messe du dimanche à 18 h, dite « des étudiants », est maintenue dans l'église Saint-Germain.

Délocalisation aussi pour l'église Toussaint. La messe du dimanche matin sera célébrée, à 10 h 30, dans la chapelle de la Sainte-Famille, impasse du Couëdic, derrière le Colombier.
Ouest-France

Article en ligne section "Rennes" du vendredi 21 novembre 2014


Samedi 22 novembre :  Jour J-1


Ce matin, la Place Saint-Germain est calme, comme à l'ordinaire des samedis matin...

On remarque seulement que de nombreux volets sont fermés, conformément à la consigne de sécurité diffusée par la Préfecture... Seuls quelques badauds, plus nombreux eux que d'habitude, s'arrêtent derrière les palissades du chantier et tentent, à travers les grillages, d'apercevoir l'objet de toute les attentions du moment... 

La place Saint-Germain le matin du 22 Novembre 2014 - Photo Erwan Corre


Sur Twitter, les hashtag #deminageRennes , #Rennes#Bombe fleurissent... Mettant la Place Saint-Germain au cœur de l'actualité...







Et, non sans humour, le gratuit 20minutes titre : "Un dimanche explosif" !

En tout cas, moi, je file...
En espérant que l'opération soit menée à bien... Et donc mon soutien aux démineurs !

Chañs vat !



Et quelques photos... avant l'évacuation...


Les panneaux d'interdiction de stationner dans la rue des Francs Bourgeois - Photo Erwan Corre

Les volets fermés des immeubles de la rue des Francs Bourgeois - Photo Erwan Corre

Les badauds venus s'informer sur la Place Saint-Germain - Photo Erwan Corre

Le site où se trouve la bombe, entouré de sacs de sable  - Photo Erwan Corre


Dimanche 23 novembre : Jour J


Le grand jour est arrivé... et tout s'est bien passé !

"Bravo et merci les gars !!"





Et dans le Ouest-France du lundi 24 novembre...


"Le centre-ville a retenu son souffle, la bombe aussi..." - Ouest-France - Lundi 24 novembre 2014
"Le centre-ville a retenu son souffle, la bombe aussi..." - Ouest-France - Lundi 24 novembre 2014


"Certains récalcitrants ont refusé de quitter le périmètre" - Ouest-France - Lundi 24 novembre 2014


Articles connexes :
Les bombardements du 8 et 9 juin 1944 sur Rennes sur WikiRennes
Histoire de Rennes - Les bombardements de 1944 sur Wikipedia

Plus d'infos :
Les bombardements de 1944 sur la place Saint-Germain
La place Saint-Germain martyrisée par les bombardements de 1944
Une bombe place Saint-Germain ! (Avril 2013)


mardi 4 novembre 2014

Vernissage de l'expo de peintures de Sami et Canevet au Bar le Saint-Germain

Vernissage le 6 novembre !



Exposition de peintures au Bar le Saint-Germain

SAMI et CANEVET


Du 4 novembre au 1er décembre 2014

Vernissage le jeudi 6 novembre 2014 à partir de 18h

Le Saint-Germain
9, place Saint Germain
35000 Rennes





On connaît la passion pour la peinture de Jean-Luc, le patron du Bar le Saint-Germain sur la place du même nom... Et il le fait savoir !

Ce jeudi 6 novembre 2014, il vous propose de participer au vernissage d'une nouvelle exposition de peintures : SAMI et CANEVET. Ces deux artistes remarquables que l'on a déjà pu découvrir par moments sur les cimaises du bistrot rassemblent ici pour cette occasion le meilleur de leurs productions pour une occasion unique de les (re)découvrir avec plus d'une trentaine de toiles, et notamment de nombreux très grands formats.

Deux styles tout aussi puissants que troublants se découvrent ici, entre mondes oniriques et souvenirs de légendes perdues, violence brute et émotions profondes, deux mondes s'exposent et se révèlent sous leurs meilleurs aspects... Et attention pour les âmes sensibles...

A voir absolument !







En savoir plus en visitant le site du peintre Canevet : www.bernardcanevet.com



SAMI

Ma démarche artistique est de laisser venir le dessin, la forme...

Le site du peintre Sami


D'abord abstraite et sensible, la forme devient de fil en aiguille figurative et compose ainsi la toile qui fait sens. Sur la base d'un premier niveau de lecture, je me laisse inspirer par les matières et par les entités qui s'y invitent et s'y imposent. L'interaction de ces éléments révèle au fur et à mesure le sujet de l'œuvre par le biais de cohérences et de résonances.

Ce fourmillement de fragments de vie modèle une histoire que chacun peut s'approprier selon sa sensibilité et sa volonté à se laisser embarquer dans ce dédale graphique. En cours de réalisation je me surprends toujours à découvrir ce qui se passe sur la toile.

Avec du recul je prends conscience de la vie qui s'insuffle petit à petit dans les détails et de l'histoire qui se trame derrière...

Je m'attache ensuite à dérouler le fil de ce récit,
à le rendre accessible aux yeux du spectateur.


En savoir plus en visitant le site du peintre Sami : www.studio-sb.fr/blog/



Et, quelques photos en exclu, Lulu !!

SAMI










CANEVET











E les photos du vernissage !!







Plus d'infos :
Les artistes sont les bienvenus sur la place Saint-Germain !
Les murs parlent... pendant que la rue se tait !